Monde Lilibiggs Fantastruc

Le pays où les nains jouent à saute-mouton.

Fantastruc est remplie d’idées magiques fabuleuses. Chacun de ses habitants est déjà à lui seul une idée fantastique, qu’il ait la forme d’une licorne, d’un nain, d’un elfe ou d’un farfadet. Ceux qui ont eu l’occasion d’observer les nains jouer à saute-mouton, d’écouter les berceuses des feux follets ou d’observer le vol en formation des corbeaux ne souhaitent qu’une chose: ne plus jamais repartir.

Des licornes et des elfes

C’est avant tout à l’aube, lorsque l’herbe est encore humide de rosée, que l’on peut admirer les habitants particuliers, et quelque peu timides, de Fantastruc. Avec un peu de chance, vous apercevrez une valse de licornes ou une véritable fantasmagorie d’elfes. Mais surtout, regardez sans faire de bruit!

La bibliothèque des contes

C’est à la bibliothèque des contes de Fantastruc qu’est conservé le célèbre livre des 1001 plaisanteries. Un super bouclier anti-Nimago, car on se tord de rire à chaque page. A conserver soigneusement et à défendre bec et ongles!

La maison de l’épouvante

Dans la maison de l’épouvante, on peut jouer à se faire lilibiggsement peur. Surtout si l’on est un peu flagada, on risque de réveiller le monstre-à-frissons de la cave des frayeurs. Bien entendu, on en sort toujours sain et sauf, au son d’un terrifiant ho-ho-ho!