L’eau poivrée de Tobi

«Alors, vu que Nina sale son eau, je vais poivrer la mienne.», annonce gaiement Tobi en attrapant le moulin à poivre.

Il ajoute donc du poivre dans son verre d’eau avec soin jusqu’à la formation d’une épaisse couche de poivre à la surface de l’eau. «Vous saviez que le poivre avait peur du liquide-vaisselle?» Tobi prend une bouteille de liquide-vaisselle et verse une goutte au milieu du verre – le poivre s’en écarte à la vitesse de la lumière. Hugo: «Hahaha, ça c’est marrant!»

Tobi explique que «le liquide-vaisselle détruit la tension à la surface de l’eau - les particules d’eau ne tiennent donc plus ensemble à cet endroit. En effet, seules les particules à l’extérieur de la zone savonneuse peuvent se fixer les unes aux autres. Et vu que le poivre flotte à la surface, il est attiré automatiquement dans cette zone.» «Et puisqu’on parle de nager», dit Tobi en souriant, «on pourrait essayer le liquide-vaisselle avec ton trombone». Sur ces belles paroles, il en verse une goutte dans le verre d’Hugo, où flotte toujours le trombone. Plouf! A peine le savon est-il dans l’eau qze le trombone coule comme une masse. «Au secours! Ma jolie expérience! Mon pauvre petit trombone a coulé!», gémit Hugo.   

Nina renchérit: «Et puisqu’on en est au thème de la noyade: un homme tombe à l’eau et crie à l’aide. Un bateau passe à côté de lui, un marin se penche et lui demande: «Mais pourquoi pleurez-vous ainsi?» – «Je ne sais pas nager» – «Et alors? Moi non plus je ne sais pas nager, mais je ne pleure pas comme une mauviette pour autant!»

 

Pour cette expérience avec un verre d’eau, il te faut:

  • un verre rempli d’eau
  • un moulin à poivre avec des grains de poivre
  • du liquide-vaisselle

Les autres enfants ont aussi trouvé ceci intéressant

Traverse la galerie en cliquant

Oh là là! Parmi ces aliments «renversants», lequel préfères-tu?