Le poirier aquatique de Tobi

«Donne-moi vite la carte postale», demande Tobi.


«Mon verre d’eau va maintenant faire le poirier. Encore une fois, pour cette expérience, il doit être rempli à ras bord. Je dépose donc la carte sur le verre et la presse fortement contre celui-ci. Ensuite, je prends le verre dans une patte, je continue d’appuyer la carte avec l’autre main et je retourne doucement le verre. La carte postale doit à présent être à l’horizontale, et le fond du verre dirigé vers le haut. Je retire doucement ma patte de la carte postale: tataaa! L’eau reste dans le verre!» 

«Super, un vrai poirier!», s’émerveille Hugo. Tobi explique: «La pression de l’air maintient le couvercle contre le verre. Ainsi, la carte postale humide adhère si fort au verre que l’air ne peut pas entrer, et donc, l’eau ne coule pas.» 

 «Moi aussi, je sais le faire!», s’exclame Hugo en faisant le poirier. «Vous voyez! Chez moi non plus, il n’y pas d’eau qui sort!»

 

Pour cette expérience avec un verre d’eau, il te faut:

  • un verre rempli d’eau
  • une carte postale

Les autres enfants ont aussi trouvé ceci intéressant

Traverse la galerie en cliquant

Oh là là! Parmi ces aliments «renversants», lequel préfères-tu?