Le trombone flottant d’Hugo

Hugo déclare solennellement: «Je peux faire flotter un trombone.

Pour cela, je remplis mon verre d’eau presque à ras bord. Puis, je prends une serviette en papier et j’en découpe un petit morceau. Celui-ci doit être un peu plus grand que le trombone. Maintenant, je frotte le trombone entre mes doigts afin qu’il devienne un peu gras.» - «Oui, gras et dégoûtant comme tes doigts!», glousse Nina. - «C’est vrai, il serait peut-être temps que je nettoie à nouveau mes ongles. Bon, Nina, arrête de me déconcentrer! Donc, ensuite, je mets le trombone sur le morceau de papier, que je dépose sur l’eau avec beaucoup de précaution. Il ne faut pas trembler!» - «ATCHOUM!», Tobi éternue si fort qu’Hugo sursaute et fait tomber le trombone dans le verre. «Tobi, tu m’as fait une de ces peurs! Et maintenant le trombone est tout mouillé... Bon, recommençons. Tout d’abord, il faut que je sèche le trombone.» Hugo s’exécute puis dépose à nouveau la serviette et le trombone sur l’eau. «Gare à vous, si vous refaites Atchoum! Et maintenant, regardez bien.»

Nina et Tobi ne lâchent plus des yeux le trombone posé sur le morceau de serviette. Après un instant, la serviette a absorbé l’eau et plonge au fond du verre. Quant au trombone, il reste à la surface. «Génial! Hugo, le pro du flottement! Comment as-tu fait?», demande Nina. «En fait, c’est à cause de la tension présente à la surface de l’eau. Les infimes particules d’eau y sont fixées très solidement les unes aux autres. Si solidement qu’elles forment une sorte de filet imperméable, une pellicule d’eau. Et c’est cette pellicule qui porte le trombone.» Nina s’exclame alors allègrement: «Donc quand Hugo fait un plat à la piscine, si le bruit est si fort c’est que l’impact de son ventre contre l’eau est tellement puissant que la pellicule d’eau se déchire! Un bruit du genre:

PLATSCH!» Elle allie le geste à la parole et fait claquer ses doigts dans le verre d’eau si bien que ça gicle partout – et surtout en plein sur le nez d’Hugo. «Tu vas voir toi!», rétorque Hugo en sautant de sa chaise. Nina prend ses jambes à son cou, et tous deux se poursuivent autour de la table, trois fois, avant de s’affaler à nouveau sur leur chaise en rigolant. «Hihihi, au fait ton expérience me rappelle un gag.», dit Nina: «Une aiguille à coudre et une aiguille à tricoter font une compétition de natation. L’aiguille à tricoter gagne. ‚Trop facile‘, réplique l’aiguille à coudre ‚j’avais une fuite.‘»


Ce qu’il t e faut:

  • un verre rempli d’eau
  • un morceau de papier absorbant, tel que buvard, mouchoir ou serviette en papier
  • un trombone

Les autres enfants ont aussi trouvé ceci intéressant

Traverse la galerie en cliquant

Le parfait costume de Carnaval: